biographie


Elias Dris grandit en banlieue parisienne. Très jeune, il se passionne pour la scène ainsi que pour la musique rock et folk. Il se réfugie dans les disques de Neil Young, David Bowie, Joni Mitchell, Leonard Cohen ; la lecture, la poésie de Rimbaud, Walt Whitman, Allen Ginsberg et se jure de ne jamais devenir un Assis


À la mort de sa mère, à 17 ans, Elias Dris quitte l'école pour entamer une formation d'acteur. Le metteur en scène Arny Berry lui confie un rôle dans son Macbeth, à la suite de quoi Elias parcourt la France pendant deux ans avec différentes compagnies théâtrales. Il enregistre en parallèle 3 EP's.


Pour retrouver les influences dont sa musique est pétrie, Elias quitte le continent pour la Californie, qui a vu naître les grandes figures de la contre-culture américaine. C'est à Los Angeles, le long de la Pacific Coast Highway qu'il écrit la plupart des chansons qui composeront Gold In The Ashes. Suivant une idée de longue date, il contacte Tom Menig (connu notamment pour ses collaborations avec sa fille : Alela Diane) et lui propose de travailler sur ce premier album. 


Enthousiasmé par les démos, Tom Menig l'invite à enregistrer dans son studio qu'il a fait construire à Grass Valley, au nord de la Californie. Elias quitte alors Los Angeles, accomplit un pèlerinage sur les hauts lieux de la « Beat Generation », puis gagne Nevada City pour rejoindre le producteur américain. Après quelques jours d'enregistrement au milieu des montagnes, dans une petite ville qui n'a pas beaucoup changé depuis les temps héroïques de la conquête de l'ouest, Gold In The Ashes voit le jour.


Malgré son jeune âge (il a 20 ans lors de l'enregistrement), Elias Dris sort un premier album d’une étonnante plénitude ; une superbe collection de folk songs authentiques et douces, parfois mélancoliques, toujours chaleureuses. Une attachante nouvelle voix à suivre dans la famille des songwriters sensibles.




• Tom Menig, à propos de sa collaboration avec Elias Dris


“When Elias contacted me to help him record and produce his new record, neither one of us knew exactly what we were getting into! Elias had sent me some demos of his songs (which I really liked), and  he was familiar with my work with my Daughter, Alela Diane (which he really liked). 


When Elias arrived in the studio we went straight to work. I was very impressed with Elias's songwriting and singing. He has an effortless delivery of his songs and I think that it comes through on this record. 


I believe that Elias will have a long and successful career in Music! We had a lot of fun making the record and I am sure that you will enjoy listening to it as much as I do!”



• Elias Dris
, à propos de sa collaboration avec Tom Menig
 : 


"Je connaissais Tom Menig en tant que père, guitariste et producteur d'Alela Diane, une des artistes qui retransmet aujourd'hui l'héritage des grandes chanteuses de la musique folk comme Joni Mitchell ou Karen Dalton. C'est pourquoi je voulais absolument enregistrer ce disque avec lui dans son studio de Grass Valley. Nous voulions faire un album authentique et sans artifices. Quelque chose d'organique et sensible. C'est au long de la Pacific Coast Highway, dans les cafés de Redondo Beach, Venice ou encore Santa Monica que j'ai écrit et composé les chansons de ce disque." Elias Dris


photos Elias Dris © Tazzio Paris


"Petit prodige français" - MOWNO

"Nouvelle star du folk français" - LES INROCKS

"Une forme d’état de grâce permanent" - MAGIC

"Gold in the Ashes impressionne" - SOUL KITCHEN


Contacts

  • Label - promo

    Guillaume Le Collen • Vicious Circle guillaume@viciouscircle.fr 05 57 59 14 13 • 06 47 69 64 97
  • Management

  • distributeur

    Luc Genetay • L'Autre Distribution lucgenetay.autredistribution@gmail.com 02 47 50 79 79
  • Tourneur

    Premier Jour • Romain / Laurent romain@premier-jour.com • laurent@premier-jour.com 06 87 24 87 44 • 06 61 34 25 27

Télécharger

Pochette HD, Photos de Presse, Biographies PDF...